aller à la page
aller au sous-thème du menu
aller au menu principal
vous êtes ici: 

Contexte et Histoire

Contexte et Histoire

IMG 1427 fuer web 04
(c) BBT-SE

Eu égard à l’accident tragique du tunnel de St. Gothard à la fin d’octobre 2001 ainsi qu’à d’autres accidents tragiques qui se sont produits dans d’autres tunnels (Tauern), les ministres de transport de l’Allemagne, de l’Italie, de la France, de la Suisse et de l’Autriche, en présence de la Commission Européenne et sur l´initiative de la Suisse, ont signé, le 30 novembre 2001, une déclaration commune, appelée la « Déclaration de Zurich ». Cette déclaration avait pour but d´améliorer le report du trafic routier sur le rail, ainsi que la situation concernant la sécurité du trafic routier (en particulier dans les tunnels alpins). Depuis octobre 2001, les ministres de transport se sont réunis trois fois – le 11 mai 2004 à Regensberg , le 14 novembre 2005 à Sedrun (les deux réunions ont eu lieu sous présidence suisse) et le 20 octobre 2006 à Lyon (sous présidence française), réunion à l’occasion de laquelle la Slovénie a adhéré au groupe. À titre de succès notables de ces présidences, citons l’adoption de la directive concernant les exigences de sécurité minimales applicables aux tunnels du réseau routier transeuropéen (le groupe de travail avait été présidé par l’Autriche), ainsi que l´attribution commune d´une commande pour une étude portant sur la « bourse de transit ».

 

copyright by BMVIT
Bundesministerium für Verkehr, Bau und Stadtentwicklung (Allmand) Ministère de l'Écologie, de l'Energie, du Développement durable et de l'Aménagement du territoire (France) Ministero delle Infrastrutture e dei Trasporti (Italie) Bundesminsiterium für Innovation, Verkehr und Technologie (Autirche) Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication (Suiss) Ministrstvo za promet (Slovénie) Direction générale de l'Energie et des transports